Les 5 comportements qui nous rendent plus facilement manipulable

La manipulation

Le sujet de la manipulation est un sujet sur lequel j’ai démarré l’écriture d’articles à plusieurs reprises. Mais je m’arrête à chaque fois, quand je m’approche de la partie perception de ce terme par l’humanité. Et je me pose la même question à  chaque fois : comment garder l’attention de mes chers lecteurs jusqu’à la fin de l’article sans faire fuire ceux qui portent beaucoup de jugement à ce terme et qui perçoivent tout le nuage de souvenirs négatifs et mauvaises expériences qui gravitent autour.

Tout d’abord, tout manipulateur n’est pas un pervers narcissique ou un méchant. Manipuler c’est obtenir d’une personne un consentement non réfléchit, tout en gardant l’illusion qu’elle a été totalement libre dans sa décision. Et on a deux types de manipulation: La manipulation positive et la manipulation négative. Oui, oui, la manipulation positive existe vraiment. On peut penser ici à l’exemple de la maman qui veut donner un médicament à son enfant malade qui le refuse à cause de son goût amer. Quand la maman mélange donc le médicament avec le dessert préféré de l’enfant, elle le manipule positivement parce que son intention est positive : pour son bien.

La manipulation négative est beaucoup plus connues dans le monde. Elle est négative suite à l’intention négative du manipulateur qui:

  • le fait pour servir son propre intérêt -> la manipulation égocentrique
  • le fait dans le but de rentrer dans un processus de destruction (humiliation, harcèlement, soumission…) -> la manipulation perverse.

Comme indiqué dans le titre, le but de cet article est de vous fournir une liste des 5 comportements humains qu’on fait de façon naturelle mais qui peuvent aider le manipulateur dans son processus de manipulation.

 

Les 5 comportements qui nous rendent plus facilement manipulable

La fidélité à nos engagements

L’être humain aime respecter ses  engagements et garder une cohérence dans sa vie entre ce qu’il dit et ce qu’il fait. Et d’ailleurs, l’un des piliers au sein des groupes mastermind est de partager ses objectifs et les actions à mener. Le but final est de renforcer le sens de responsabilité lié à l’avancement dans son projet. Ceci est le catalyseur ultime du passage à l’action.

Le Bonheur c’est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles. – Indira Ghandi

Malheureusement ce comportement peut nous desservir face à un expert de la manipulation. Il peut surfer sur ce comportement humain pour pousser l’autre à s’engager le plus rapidement possible sans réfléchir. Dans le but d’utiliser ensuite la fidélité de l’autre à ses engagements pour atteindre ses objectifs à lui.

Rendre la pareille

Avez-vous déjà reçu un cadeau d’anniversaire et essayé ensuite de trouver la date d’anniversaire de la personne pour lui rendre la pareille? Certainement, la réponse est oui. Même les chats comblés d’amour cherchent à rendre la pareille et offrir un cadeau, très souvent pas glamour du tout – quand il s’agit d’un oiseau mort ou un cafard chassé par ces propres soins. Et ceci ne peut pas être que négatif avec un sentiment de redevabilité, mais peut être aussi très positif avec un sentiment de bonheur avec une volonté d’offrir ou partagé un moment de joie.

Un manipulateur peut donc, offrir un service ou un produit à l’autre, en créant en lui un seniment de joie ou un sentiment de redevabilité. Et il utilise, ensuite, ce comportement -pas que- humains pour servir son propre intérêt.

Faire comme les autres

Les environnements culturels et religieux favorisent ça énormément. Et cette notion est infusée dans quasiment toutes les cultures avec des habitudes, des principes, des règles, des valeurs… Certainement, beaucoup d’entre eux permettent aux humains de cohabiter ensemble en toute sécurité, mais ça reste une source de souffrance vu que “le faire comme les autres” limite l’unicité et l’individualité de chaque être humain.

On appelle gens bien ceux qui font comme les autres – Anatole France

Suivre le troupeau créé un sentiment d’appartenance et de sécurité inconsciente. En effet, ceci prépare une base que le manipulateur peut utiliser dans sa démarche. C’est toujours moins facile de faire partie de l’opposition dans un pays dirigé par un dictateur, que de se taire et faire comme les autres.

Le respect de l’autorité et du pouvoir

La famille est le premier terrain pour enseigner le respect de l’autorité. La hiérarchie familiale fait qu’un enfant n’a pas le droit de faire tout ce qu’il veut, je ne parle pas des extrêmes bien évidemment. Sortir seul à 3 ans est interdit dans quasiment toutes les familles de toutes les cultures. Et ceci est imbibé de bon sens, pour assurer la sécurité de l’enfant bien sur. Mais, l’enfant développe en lui cette notion de supérieur hiérarchique, ainsi que les différents aspects qui l’accompagnent: respect, règles, pouvoir, obligation…

En plus, les dérives dans les comportements du manipulateur, particulièrement  du fait que l’autorité et le pouvoir hiérarchique peuvent permettre d’exercer des contraintes, (pouvant mener à du harcèlement, chantage…) peut faciliter encore plus la mise en place de la stratégie de manipulation.

La recherche de la sympathie

L’idée de sympathie dérive de celle de la connexion, du lien, de la concordance et de la communication avec l’autre. La sympathie entre les humains existe du fait que l’homme n’est pas fait pour vivre seul, mais dans un groupe.  (d’ailleurs la reproduction ne se fait jamais à 1) . La définition de la Larousse de la Sympathie est ” la faculté de participer aux peines et aux joies des autres.”. Tout être humain, aime partager et échanger ses joies et ses souffrances, et recevoir le partage des autres également. Nous sommes donc très attirées de façon naturelle par les gens sympathiques et nous leur offrons notre sympathie en contre partie.

Un manipulateur peut offrir ces services de sympathie dans un but bien précis:

  • Créer un terrain de confiance pour récupérer des informations confidentielles,
  • Faire passer des informations fausses,
  • Créer dans l’autre une émotion qui peut impacter son système de décision,
  • Distraire l’attention de l’autre d’un sujet essentiel pour lui,

Échapper à la manipulation

On vient de voir ensemble la liste des comportements humains qu’on fait de façon naturelle et qui peuvent aider le manipulateur dans son processus de manipulation. Échapper à la manipulation, est-il un objectif atteignable vraiment? Les moments de plaisir de la vie sont ils des résultats de grandes manipulations? Tomber amoureux suite à un regard manipulateur de son/sa futur moitié(e)? Où manger un bon repas suite à la manipulation de nos sens après avoir senti la bonne odeur qui vient nous chatouiller les narines? Où est ce juste une compétence individuelle dont les conséquences sont liées fortement à l’intention de son émetteur?

 

Je vous invite à consulter les articles suivants qui sont en lien avec ce sujet :

Les croyances et la réalité

Comment éviter la manipulation?

Je vous invite à approfondir le sujet en lisant ces livres :

Influence et manipulation

Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens

Partager l'article :
  •  
    2
    Partages
  •  
  • 2
  •  

Laisser un commentaire